L’île de l’oubli – Mélissa De La Cruz

les-descendants,-tome-1---l--le-de-l-oubli-633763« Les mauvaises graines donnent-elles toujours de mauvais fruits ?

Auteur : Melissa De La Cruz

Langue originale : Anglais

Traduction : Brigitte Rémy-Hébert

Edition : Hachette Jeunesse

Genre : Jeunesse

Date de parution : 01 juillet 2015

Nombre de pages : 298

EAN : 978-2013931472

Résumé

« Il y a vingt ans, les Méchants ont été bannis du royaume d’Auradon et emprisonnés sur l’ile de l’Oubli, un lieu sombre et morne protégé par un champ de force. Privés de leurs pouvoirs magiques, les Méchants et leur descendants vivent désormais dans l’isolement le plus total. Cependant, au cœur de la Forêt Interdite, se cache l’Oeil de Dragon, la clé des véritables ténèbres, et de leur liberté. Seul le plus perfide, le plus sournois, le plus machiavélique pourra s’en emparer.
Une quête pleine de danger puisque le pire risque d’arriver: même les Descendants peuvent faire preuve d’un peu de gentillesse! Et contrairement à ce qu’ils pensaient, ça ne fait pas de mal… »

L’avis de la Papote

L’univers de Disney, moi, j’adore. Tout particulièrement lorsque les méchants sont mis à l’honneur. Quel que soit le film d’animation Disney en question, j’en pince toujours pour les méchants. La méchante Reine dans « Blanche Neige », Ursula dans « La petite sirène », Maléfique dans « La belle au bois dormant ». Alors quand j’ai découvert ce livre, je n’ai pas pu m’empêcher de le prendre du rayon.

Tout d’abord, la couverture. Waouw quoi ! Quel beau travail d’illustration. Je ne suis pas de celles qui craquent sur les livres uniquement parce qu’ils ont une jolie couverture, mais c’est toujours un plus, on est d’accord. Rien à dire pour celui-ci, les couleurs sont vives, la pomme intrigue et l’écriture ne peut berner personne : ce livre parle bien de l’univers de Disney.

Ensuite, concernant l’intrigue, je dois avouer qu’elle est plutôt bien ficelée pour un roman jeunesse. Les méchants relégués sur une île, oubliés de tous, punis pour leurs mauvaises actions, et la présentation de leur descendance, pas mal ! Ne nous voilons pas la face, il s’agit bien là d’un roman jeunesse, donc rien de bien folichon.

Cette histoire est en réalité un prélude au film « Les descendants » (sortie française prévue en octobre!), avant l’arrivée des descendants à Auradon. D’ailleurs, le côté introductif se fait vraiment ressentir à la lecture : le décor est planté, les personnages sont bien présentés, il ne se passe pas grand chose d’excitant. Tout est là pour renforcer le décor. Du coup, pas moyen pour moi de me satisfaire de la fin de l’histoire. Quoi, c’est tout?!

Concernant les personnages, je les ai trouvé, pour certains, relativement intéressants, pour d’autres, sans grand intérêt. Mal, la fille de Maléfique, reste de loin mon personnage préféré (encore une fois, la plus méchante des enfants des méchants… euh, vous me suivez?). J’ai adoré que Melissa De La Cruz insiste sur la pression exercée par les Méchants sur leurs enfants, pour qu’ils suivent la trace de leurs parents à tout prix. Les réactions sont parfois inattendues, comme quoi, les mauvaises graines ne donnent pas systématiquement de mauvais fruits !

En bref, l’île de l’oubli a été une lecture agréable, simpliste, un peu trop introductive à mon goût, mais je pense que les fans de Disney sauront y trouver leur compte !

Un extrait pour mes Papoteurs !

« Il était une fois une bande de méchants qui avaient été bannis du royaume d’Auradon et condamnés à vivre sur l’île de l’Oubli. Coincés comme des rats sous un bouclier anti-sorcellerie, ces abominables étaient privés de leurs pouvoirs magiques. Ils ne vivaient donc pas forcément heureux, mais aient beaucoup d’enfants.
Le décret de Sa Majesté la Bête était très clair : ils seraient condamnés à l’exil pour l’éternité.
Évidemment, l’éternité, c’est long. Très long. Plus long que le sommeil de la Belle qui attend un baiser. Plus long que l’attente d’une prisonnière aux cheveux d’or qui se morfond dans son donjon. Et certainement plus long que l’espérance d’une souillon qui languit après sa pantoufle de verre. »

Notation : ♥♥♥♥

Publicités

2 commentaires sur “L’île de l’oubli – Mélissa De La Cruz

    1. Tout à fait d’accord avec toi, j »ai été frustrée par le manque de profondeur. Pas très facile de s’accrocher aux personnages. Je pense que le public visé est beaucoup plus jeune, je dirais vers 12 ans. Du coup, pas évident d’y trouver son compte! Merci pour ton partage !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s