Les secrets de l’immortel Nicolas Flamel Tome 1 : l’Alchimiste – Michael Scott

les-secrets-de-limmortel-nicolas-flamelAuteur : Michael Scott

Edition : PKJ

Genre : Fantastique Jeunesse

Langue originale : Anglais

Date de parution : 2008

Nombre de pages : 392

ISBN : 978-2-266-21392-9

Tome 2 Les secrets de l’immortel Nicolas Flamel : le Magicien

Résumé

«Un manuscrit ancien a disparu. Le monde moderne court à sa perte. Seuls Josh et Sophie sont capables de sauver l’humanité. Les voilà sur le point d’entrer dans la plus grande légende de tous les temps !»

L’avis de la Papote 

Ce premier tome de la saga « Les secrets de l’immortel Nicolas Flamel » est dans ma PAL depuis une éternité. J’avais d’abord craqué sur la magnifique couverture aux allures de grimoire ancien. Puis, en tant que Potterhead qui se respecte, le nom de Nicolas Flamel était loin d’être inconnu. Une saga consacrée à l’alchimiste, je n’ai pas pu m’empêcher de passer en caisse…

Il faut dire qu’a priori, je ne suis pas une grande adepte des sagas interminables, et celle-ci comporte tout de même six tomes. Cela m’avait un peu freiné sur le coup, d’autant plus que les avis étaient extrêmement mitigés sur Livraddict, mais je me suis quand-même laissée tenter.

L’histoire se déroule aux Etats-Unis, à San Francisco, et tourne autour d’un manuscrit ancien, le Codex, dérobé aux mains de Nicolas et Pernelle Flamel qui en étaient les gardiens. Ce précieux manuscrit renferme des secrets qui permettront, s’il tombe dans de mauvaises mains, de mettre fin à l’humanité. Sophie et Josh, des jumeaux, se retrouvent malgré eux impliqués dans cette quête et doivent à tout prix retrouver le Codex s’ils veulent avoir une chance de sauver le monde.

« Je suis une légende. La mort n’a aucun droit sur moi, la maladie aucune emprise. Si vous pouviez me voir, vous auriez des difficultés à me donner un âge ; et pourtant, je suis né en l’an de grâce 1330, il y  a presque six cent quatre-vingts ans. J’ai exercé de nombreux métiers : médecin, cuisinier, libraire, soldat, professeur de langues et de chimie, homme de loi et voleur. Mais, avant tout, j’étais alchimiste. J’étais l’Alchimiste. Considéré comme le plus grand de tous les temps, j’ai été pourchassé par des rois et des princes, des empereurs, et même le pape. J’ai transformé des métaux ordinaires en or, j’ai changé de banals cailloux en pierres précieuses. Plus remarquable encore, j’ai découvert le secret de la vie éternelle enfoui dans les pages d’un vieux livre de magie. Il y a quelques jours, ma femme, Pernelle, a été enlevée et le manuscrit volé. Sans lui, Pernelle et moi vieillissons. Lorsque la lune aura achevé son cycle, nous dépérirons, et nous mourrons. A notre mort, le mal que nous avons si longtemps combattu triomphera. La race des Aînés reconquerra la Terre. Mais je ne partirai pas sans me battre. Foi de Nicolas Flamel, l’immortel. » (p.7-8)

Verdict ? Eh bien c’était vraiment pas mal du tout ! J’ai complètement accroché à l’intrigue, qui mêle différentes figures historiques existantes et autres créatures mythologiques bien connues comme des loup-garous, des déesses égyptiennes, le sphinx. Le postulat de base n’est pas vraiment recherché et suit un schéma que l’on retrouve très souvent dans les sagas fantastiques jeunesse : des gentils, des méchants, une quête, des prophéties. Mais la sauce a pris avec moi !

Les personnages ont tous leur personnalité bien établie. Les jumeaux, bien que très proches, ont des caractères bien distincts et une véritable identité. Nicolas Flamel est parfait dans son rôle de mentor, il représente la figure paternelle et rassurante dans cette aventure hors du commun. D’autres personnages hauts en couleur viennent apporter leur petite touche, et malgré le nombre important de références nouvelles et la richesse de l’univers construit par l’auteur, on ne s’y perd pas du tout.

Le vrai plus de l’ouvrage pour moi, c’est le rythme de lecture. Je me suis surprise à le lire à la manière d’un thriller. L’ensemble de l’histoire ne se déroule en fait que sur deux jours ! Les événements s’enchaînent à une allure assez soutenue, et le lecteur n’a pas le temps de s’ennuyer. Je n’ai pas du tout subi de longueurs descriptives inutiles, de passages à vides ou de moments creux, comme c’est le cas dans certains premiers tomes parfois trop introductifs.

La fin est bien évidemment ouverte, puisqu’il s’agit d’une saga. Juste ce qu’il faut pour titiller ma curiosité… Notons que la toute fin de l’ouvrage est consacrée à un petit aparté de Michael Scott. J’ai beaucoup apprécié cette note finale de l’auteur, qui précise comment il en est venu à créer cette histoire, à assembler les personnages, ainsi que les faits réels qui l’ont inspiré.

Bref, vous aurez compris que cette lecture a été une très belle découverte. J’ai déjà le tome 2 dans ma PAL et heureusement !

Le premier tome de la saga Les secrets de l’immortel Nicolas Flamel est un petit bijou pour les amateurs de littérature fantastique jeunesse. Une suite qui s’avère prometteuse et que je suis impatiente de découvrir !

Notation : ♥♥♥♥

Publicités

Un commentaire sur “Les secrets de l’immortel Nicolas Flamel Tome 1 : l’Alchimiste – Michael Scott

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s