Songe à la douceur – Clémentine Beauvais

couv-songe-a-la-douceur-620x987

Auteur : Clémentine Beauvais

Edition : Sarbacane

Genre : Jeunesse – Contemporain

Langue originale : Français

Date de parution : 2016

Nombre de pages : 240

ISBN : 978-2-84865-908-4

Résumé

«Quand Tatiana rencontre Eugène, elle a 14 ans, il en a 17 ; c’est l’été, et il n’a rien d’autre à faire que de lui parler. Il est sûr de lui, charmant, et plein d’ennui, et elle timide, idéaliste et romantique. Inévitablement, elle tombe amoureuse de lui, et lui, semblerait-il… aussi. Alors elle lui écrit une lettre ; il la rejette, pour de mauvaises raisons peut-être. Et puis un drame les sépare pour de bon. Dix ans plus tard, ils se retrouvent par hasard. Tatiana s’est affirmée, elle est mûre et confiante ; Eugène s’aperçoit, maintenant, qu’il la lui faut absolument. Mais est-ce qu’elle veut encore de lui ? Songe à la douceur , c’est l’histoire de ces deux histoires d’un amour absolu et déphasé – l’un adolescent, l’autre jeune adulte – et de ce que dix ans à ce moment-là d’une vie peuvent changer. Une double histoire d’amour inspirée des deux Eugène Onéguine de Pouchkine et de Tchaikovsky – et donc écrite en vers, pour en garder la poésie.»

L’avis de la Papote

Aaaaah, ce livre, ce livre … Dans ma Wishlist depuis sa sortie, je ne cessais d’en entendre parler autour de moi. En voyant les revues et les chroniques de mes copinautes du web, ce bouquin ne cessait de hanter chacune de mes pensées livresques. Toujours dans un coin de ma tête. Jusqu’à ce jour béni où les éditions Sarbacane m’ont enfin permis de le lire (je dois encore une fois leur dire MERCI pour leur confiance). Alléluia, je pouvais me plonger corps et âmes dans cette histoire!

Tatiana et Eugène se rencontrent d’abord adolescents, s’aiment, se perdent, se retrouvent une fois adultes et … le reste je ne vous le dévoile pas (niark niark).

« Parce que leur histoire ne s’était pas achevée au bon endroit, au bon moment, parce qu’ils avaient contrarié leurs sentiments, il était écrit, me semble-t-il, qu’Eugène et Tatiana se retrouvent dix ans plus tard, sous terre, dans le Meteor, ligne 14 (violet clair), un matin d’hiver. » (p.7)

Comme le précise le résumé ci-dessus, tout le roman est écrit en vers. Oui madame, oui monsieur, c’est d’une poésie à couper le souffle ! Pour moi, c’est le vrai point fort de l’ouvrage. La plume de Clémentine Beauvais est exquise, chaque mot employé est à sa place, chaque phrase est juste, pas de longueur inutile, un rythme de lecture effréné, une véritable ode à la langue française. L’auteure s’amuse avec les mots, et le lecteur ne peut que s’amuser avec elle. Je suis passée par toutes les émotions en lisant ce livre : j’ai pleuré, j’ai ri, j’ai espéré, j’ai aimé, je me suis emportée à plusieurs reprises (il faut dire qu’Eugène est un sacré personnage!). Vous l’aurez compris, « Songe à la douceur » est un véritable coup de littéraire. Cela faisait très longtemps que je n’avais pas été séduite à ce point par un livre!

Certains d’entre vous pourraient penser -à  tort- qu’un roman écrit en vers doit forcément être ennuyeux au possible. C’est vrai que la poésie n’a pas le vent en poupe ces dernières années. Ça peut paraître ringard, démodé, hors du temps. Détrompez-vous, Clémentine Beauvais remporte haut la main le pari risqué de ce roman hors du commun.

Les personnages sont d’une profondeur rare. On s’y attache comme si on les avait toujours connus. On se reconnaît dans les émotions ressenties à l’extrême, on retrouve la saveur des premiers amours adolescents, les émois et les passions d’un amour naissant. Tatiana, Eugène, mais aussi Lensky et Olga, les autres protagonistes de l’intrigue, chacun à sa manière reflète une partie de moi-même. Si comme moi vous étiez adolescents dans les années 2000, vous retrouverez également dans ce livre des tonnes de petites références à ce qui a marqué notre jeunesse. J’ai notamment retenu les SMS payants et les conversations MSN !

Enfin, je dirais un dernier mot sur le jeu de narration exceptionnel. L’histoire nous est contée d’un point de vue externe, mais les personnages s’entretiennent parfois avec le narrateur. Une idée de génie qui nous intrigue jusqu’au bout : mais qui est ce narrateur? On ne le saura jamais (ou alors je suis complètement passée à côté de l’info ^^).

Je pourrais vous parler de « Songe à la douceur » pendant des lignes et des lignes, je pourrais vous dire à quel point il est exceptionnel, je pourrais vous marteler l’esprit de mes louanges sans fin, la seule façon pour vous de découvrir ce roman incroyable, eh bien c’est de le lire… Faites-moi plaisir, lisez-le ! Offrez-le autour de vous ! Parlez-en !

Encore un petit extrait, juste pour le plaisir (héhé)?

« Lensky écrit à Olga des déclarations d’amour aberrantes. Je les ai précieusement gardées, car elles me plaisent bien. Elles sont marrantes. Mais pas seulement. Elles ont cette douce disgrâce des choses qu’on trouvait belles avant, cette saveur aigrelette des paroles que l’on regrette quelques années plus tard. Ces grands serments, ces gigantesques promesses, ces phrases folles, ces métaphores qui nous font après coup crisser des dents, ces monstrueuses hyperboles, ces anaphores ridicules, et qui pourtant alors nous paraissaient si vraies, si belles, et que nous pensions être coulé en elles jusqu’à n’avoir plus d’autres corps que les courbes de leurs majuscules, et d’autre réalité que les murmures, et les mouvements des lèvres, de celui ou celle à qui elles étaient destinées et qui les lisait quelque part roulant sur sa langue nos r et faisant frissonner nos f … Il nous semblait alors que nous n’étions rien de plus et rien de moins que ce souffle chaud : la sculpture de nos mots ouvragée par ces lèvres. » (p.30)

Une romance adolescente, une romance adulte, « Songe à la douceur » est une histoire d’une poésie incroyable à découvrir de toute urgence. 

Notation : ♥♥♥♥♥

 

Publicités

7 commentaires sur “Songe à la douceur – Clémentine Beauvais

      1. Oui j’ai vu l’émission. Je suis ravie d’ailleurs car aujourd’hui j’ai vendu un grand nombre de Songe à la douceur. Heureuse de voir mes auteurs favoris mis en avant pour le grand public ! ❤

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s