Les combustibles – Amélie Nothomb

nothomb000

Auteur : Amélie Nothomb

Edition : Le Livre de Poche

Genre : Contemporain

Langue originale : Français

Date de parution : 1994

Nombre de pages : 89

ISBN : 978-2-253-13946-1

 

Résumé

«La ville est assiégée. Dans l’appartement du Professeur, où se sont réfugiés son assistant et Marina, l’étudiante, un seul combustible permet de lutter contre le froid : les livres…»

L’avis de la Papote

Brûler des livres, sacrilège ! En lisant le résumé en magasin, j’étais très curieuse de voir comment la célèbre romancière Amélie Nothomb avait procédé pour éliminer certains ouvrages d’une bibliothèque dans une optique de survie… A la recherche de petits romans courts, j’étais plutôt ravie de trouver celui-ci. Avec ses 89 pages, j’ai pu le lire en une petite soirée !

Ce livre est en fait une discussion entre trois personnages uniquement, un peu à la façon d’une pièce de théâtre : le Professeur, son assistant Daniel et Marina, étudiante et petite amie de Daniel. De très rares descriptions sont parsemées ça et là, ce qui rend le récit très vivant et dynamique. Tout se déroule dans une seule pièce, austère, et tristement meublée : quelques chaises, et une immense bibliothèque de 2000 livres.

« MARINA : Professeur, le poêle s’est éteint.

LE PROFESSEUR : Je sais, Marina. Je n’ai plus rien à brûler.

MARINA (en regardant la bibliothèque) : Et ça?

LE PROFESSEUR : Les étagères ? Elles sont en métal. 

MARINA : Non, les livres.

Silence gêné.

DANIEL : Ce n’est pas du combustible, Marina.

MARINA (avec un sourire ingénu) : Mais si, Daniel. Ça brûle très bien.

LE PROFESSEUR : Si nous nous mettions à brûler les livres, alors, vraiment, nous aurions perdu la guerre. » (p.16)

Finalement, il s’agit donc de répondre à la question suivante : quel livre mérite de finir dans les flammes? Quel ouvrage vaut qu’on lui sacrifie un petit moment de chaleur en période de froid intense ? Autrement dit, si l’on pose la question à l’envers, quel livre indispensable emporteriez-vous sur une île déserte ? Celui que vous sauveriez des flammes si un incendie venait à se déclarer chez vous? Celui que vous garderiez à vos côtés quoi qu’il advienne?

Même si j’ai beaucoup aimé le concept de l’intrigue et le format d’écriture, je dois dire que ce livre m’a laissé un petit goût de … perplexité. Les trois personnages sont à mon sens, inintéressants, pas assez approfondis pour pouvoir les comprendre ou s’y attacher réellement. De plus, les ouvrages auxquels ils font référence sont, pour la plupart, inconnus à ma culture livresque (*HONTEUSE*). Pour le coup, je n’ai donc pas pu saisir avec exactitude les subtilités et les arguments avancés par les personnages (et donc par l’auteur). Dommage…

Amélie Nothomb reste une de ces auteurs très chères à mon cœur de par son style très incisif et sa capacité à nous plonger dans son histoire, même si elle ne répond pas à nos attentes. Avec quelques situations perverses un peu dérangeantes (comme on a pu en lire dans « Mercure » dont je vous ferai une chronique très bientôt), Amélie Nothomb reste fidèle à elle-même…

Cela étant dit, je me suis quand-même prêtée au jeu en me posant cette question à mon tour. Quel livre serait assez précieux pour moi pour que je ne m’en sépare jamais ? C’est évidemment très difficile de n’en choisir qu’un quand on aime les livres à la folie.. Mais sans grande surprise, je garderais mon exemplaire de « Harry Potter et les reliques de la mort ». Le dernier de la série, le plus émouvant selon moi, pour revivre sans fin les derniers instants de Severus Rogue ♥.

Les combustibles est un petit ouvrage qui questionnera le lecteur sur la place que peut occuper un livre dans nos priorités et qui plaira certainement aux admirateurs de l’auteur. Un petit goût de trop peu pour moi… 

Et vous, quel livre garderiez-vous précieusement, même si vous mourrez de froid et qu’il ne vous restait que lui pour vous réchauffer le popotin?

Notation : ♥♥♥♥♥

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s