Book haul #3

Oui je sais, le dernier Book haul en date est plutôt récent, mais que voulez-vous… Certains achats étaient plutôt indispensables en octobre, et j’ai déniché des petites merveilles dans les boîtes à livres (ou comment se trouver des excuses bidon). Voici donc les derniers ouvrages qui ont récemment rejoint ma PAL!

dsc_0346
Photo : La papote livresque

Commençons par les bouquins trouvés dans ces fameuses boîtes à livres du centre ville si chères à mon cœur. Oh joie quand j’ai ouvert la boîte cette fois-ci, puisque j’ai pu repartir avec les deux premiers tomes de la saga « L’héritage » écrite par Christopher Paolini, à savoir « Eragon » et « L’Aîné », publiés tous deux aux éditions Bayard Jeunesse (2004 et 2006). Comme vous pourrez le constater, ils sont dans un état plus que correct, on ne va pas se plaindre pour des livres que je n’aurai finalement pas payés, juste échangés avec des lectures qui ne me plaisaient pas. J’ai également fait l’acquisition ce jour-là de « Portrait du Joueur » de Philippe Sollers, paru aux éditions Folio (1986). Ce livre n’existait même pas sur Livraddict, j’en ai moi-même créé la fiche. J’ai juste été séduite par le résumé, qui finalement en révèle très peu sur l’intrigue principale. Tout ce que je peux vous dire, c’est qu’il a l’air de tourner autour de secrets de famille et ça, j’adore !

dsc_0352
Photo : La papote livresque

Je vous présente ensuite l’achat réalisé dans le catalogue Belgique Loisirs. Je ne savais vraiment pas vers quoi me diriger cette fois-ci, et puis je suis tombée sur le prix de l’imaginaire 2016, « Edwenn, le Monde des Faës » écrit par Charline Rose et paru aux éditions Nouvelles Plumes (2016). J’ai complètement craqué pour la couverture et l’histoire fantastique aux notes celtes, parfaite pour la saison automnale.

dsc_0351
Photo : La papote livresque

Enfin, j’ai jeté mon dévolu sur quelques ouvrages graphiques. Vous connaissez mon amour pour les belles illustrations, et ce Book haul ne déroge pas à la règle ! J’ai d’abord fait l’acquisition du premier tome de « Assassin’s Creed : l’épreuve du feu », scénarisé par Anthony Del Col & Conor Mccreery, illustré par Neil Edwards et colorisé par Ivan Nunes, paru aux éditions Les Deux Royaumes (2016). J’ai découvert ce comics aux notes médiévales sur la chaîne Booktube de Fancy Fany, et j’ai profité de l’offre de lancement de ce premier opus vendu à 10€ jusque fin décembre. Puis, je me suis enfin décidée à commander « Ce n’est pas toi que j’attendais », écrit et illustré par Fabien Toulmé et paru aux éditions Delcourt (2014). Cette BD sur la naissance et l’acceptation de sa fille trisomique par un papa m’a toujours beaucoup attirée et j’en ai tellement entendu de bien que j’ai fini par succomber à la tentation.

dsc_0350
Photo : La papote livresque

Finalement, mon dernier achat en date n’est autre que le « Harry Potter and the Chamber of Secrets » écrit par J.K. Rowling et illustré par Jim Kay, paru aux éditions Bloomsbury (2016). C’est un peu l’achat tradition depuis l’année dernière et encore pour les cinq prochaines années (danse de la joie) : l’édition illustrée du sorcier à lunettes ♥ Grâce à ces superbes objets livres, je peux découvrir la plume de l’auteur dans sa version originale et accompagnée de magnifiques illustrations en prime. Pour couronner le tout, la version originale est beaucoup moins chère que la version française (23€ contre 39€). Le top !

dsc_0349
Photo : La papote livresque

Et vous, quels achats avez-vous réalisés dernièrement ?

Aristide broie du noir – S. Gauthier & J. Almanza

79433_c

Scénario : Séverine Gauthier

Illustrations : Jérémie Almanza

Edition : Delcourt Jeunesse

Langue originale : Français

Genre : Album jeunesse

Date de parution : 2008

Nombre de pages : 31

ISBN : 978-2-7560-1153-0

 

Quatrième de couverture

« Chaque soir, c’est pareil, le cortège infernal, le défilé de monstres et leurs chants sépulcraux. Aristide lutte, tout seul, contre un sommeil fatal. Il surveille les monstres, repousse leurs assauts. »

L’avis de la Papote 

Vous vous souvenez probablement de mon dernier coup de cœur en date, l’album « Coeur de Pierre » de Gauthier & Almanza dont vous pourrez retrouver la chronique en cliquant ici.  J’avais été tellement chamboulée et tellement séduite par cette petite merveille que je me suis empressée de me renseigner sur les bibliographies des auteurs. En voyant qu’ils avaient également collaboré ensemble dans l’écriture de « Aristide broie du noir », j’ai sauté sur l’occasion pour redécouvrir l’alchimie de cette association.

Encore une fois, vous pourrez retrouver toute la magie des mots et des illustrations dans ce magnifique album, traitant cette fois des cauchemars et autres petites terreurs nocturnes qui viennent gâcher le sommeil de nos enfants. Aristide, ce petit garçon si attachant, ne parvient pas à dormir et tente de trouver divers stratagèmes afin de passer enfin des nuits paisibles.

19043_pl

album-page-large-6464

L’histoire est très bien ficelée, l’écriture est d’une poésie inimitable (encore une fois, lisez-le à voix haute, l’expérience n’en sera que plus riche!), les dessins reflètent l’univers décrit à la perfection. J’ai beaucoup aimé l’alternance de couleurs des bordures en fonction du moment de la journée, blanches pour le jour, noires pour la nuit. Un détail qui a toute son importance pendant la lecture et qui renforce l’ambiance qu’ont voulu transmettre les auteurs. Même si, pour le coup, cela n’a pas été un coup de coeur intersidéral, j’ai trouvé cet ouvrage mignon à souhait et extrêmement bien construit !

Aristide broie du noir est un très bel album jeunesse, idéal à présenter aux minis papoteurs qui ne parviennent pas à trouver le sommeil. Une petite lecture enfantine, mignonne, pleine de douceur et de magie. 

Notation : ♥♥♥♥

Coeur de pierre – S. Gauthier & J. Almanza

couv64973438

Scénario : Séverine Gauthier

Illustrations : Jérémie Almanza

Edition : Delcourt Jeunesse

Langue originale : Français

Genre : Album jeunesse

Date de parution : 2013

Nombre de pages : 32

ISBN : 978-2-7560-2426-4

 

Quatrième de couverture

« Il est né avec un coeur de pierre, elle, avec un coeur d’artichaut… »

L’avis de la Papote 

Je vous préviens d’entrée de jeu, cette lecture a été un véritable COUP DE COEUR. Quelle découverte ! Cela faisait très (trop) longtemps que cet album était dans ma wishlist, et lorsque je suis tombée dessus complètement par hasard à la bibliothèque, je me suis empressée de l’emporter avec moi. Aussitôt emprunté, aussitôt lu, aussitôt chroniqué. Evidemment, maintenant, il me faut MON exemplaire à MOI dans MA bibliothèque. Obligé.

Tout dans cet album n’est que magie et émerveillement. La magie des illustrations d’abord. Non mais regardez-moi ce travail ! Jérémie Almanza est un véritable génie du pinceau. La maîtrise des tonalités, le coup de pinceau un peu flou, les dégradés de couleurs, l’originalité des dessins, bref, c’est un carton plein. Jugez par vous-même !

coeur-de-pierre-314094

Ensuite, la magie des mots. Si j’ai un seul conseil à vous donner lorsque vous vous plongerez dans cette histoire, c’est d’être au calme, allongé dans votre canapé, sans aucun bruit de fond parasite (si ce n’est la pluie qui vient s’écraser sur vos fenêtres, avec un peu de chance) et de la lire à voix haute. Si si, je vous assure, ça change tout. Il s’agit d’une narration en vers, d’une poésie renversante. Vous ne vous rendrez compte de la richesse des mots employés qu’en la lisant tout haut !

La magie de l’intrigue, enfin. Je fonds complètement pour l’analogie faite à la pierre et l’artichaut. C’est plein de tendresse, d’amour, de tristesse et de mélancolie. C’est juste beau. Très beau.

Coeur de pierre est un album jeunesse à mettre entre toutes les mains. Il séduira les plus jeunes comme les plus vieux, il fera fondre votre petit coeur d’artichaut (ou de pierre, qui sait) et vous ne pourrez pas rester insensible face à cette lecture magique. 

Notation : ♥♥♥♥♥